Découpeuse Laser Power Pro Trotec

De FunLab Documentation
Aller à : navigation, rechercher

Découpeuse Laser Power Pro Trotec

PowerPro "c25"

Tube 30W qui fait chargé 39W Surface de travail: 35cm x 41 cm Surface de la table: 80cm x 47 cm. le logiciel et la doc vous dira que la surface de travail fait 35x45: c'est faux désormais: une régle de 2cm ET une marge de 2cm sont à retirer.


zone de travail MAX largeur max (X) profondeur max (Y) hauteur max (Z) 29cm 39cm ?cm

volume occupé (taille) taille x taille y taille z 123cm 46cm 84cm


format de fichiers

Vous devriez dessiner vos fichiers aux formats: svg

Le logiciel lit des fichiers au format : pdf

Elle produit des fichiers au format: tsf(fermé)

Matériaux utilisables

Elle peut travailler avec :MDF CTP Gomme Papier Cuir Ardoise PMMA Verre


Avertissement préalable

Attention.png **Toute première utilisation de la découpeuse laser doit soit se faire sous l'accompagnement d'un référant de la machine au sein du FunLAB.**Attention.png

Installation

La découpeuse laser se connecte à un PC Windows par le biais du port série. La partie logiciel comprend un driver d'imprimante 'Trotec Engraver', vers lequel on pourra imprimer des documents vectoriels, et de l'application 'JobControl', qui permet de positionner les 'jobs' à graver sur une plaque et de paramétrer la puissance du laser en fonction du matériau utilisé.

[A compléter]

Mise en service

[A compléter]

notes générales

La découpeuse laser permet de découper ou de graver sur diverse matériaux, comme le bois, le verre, le métal ou le caoutchouc.

Le principe général d'utilisation du logiciel Trotec est le suivant:

- on crée un dessin de gravure et de découpe dans un logiciel vectoriel (du type InkScape ou CorelDraw)

- on utilise un code couleur pour indiquer à la découpeuse ce qu'elle devra faire (en pratique, un trait rouge RGB 255/0/0 correspondra à une découpe, un trait noir RGB 0/0/0 correspondra à une gravure, ces codes couleurs sont paramétrables dans le logiciel trotec par le biais des bibliothèques de matériaux présentées plus loin)

- on imprime le document créé vers le driver d'imprimante installé nommé 'Trotec Engraver'

- le document apparaît dans le logiciel trotec comme un 'job', que l'on devra placer sur une 'plaque' (zone de travail virtuel symbolisant la plaque de matière physique placée dans la découpeuse) avant de lancer la découpe

- Cette machine originellement équipée d'un laser CO2 de 25 Watts a été modifiée avec un laser de 40 Watts. Il faut tenir compte de cette modification pour les paramétrages.

Ces différentes étapes sont détaillées ci dessous

Utilisation de la machine à découpe / gravure à LASER CO2 TROTEC POWER LASER PRO C25

Elle était principalement utilisée pour graver des empreintes de tampon en caoutchouc, mais ses possibilités vont bien au-delà, puisqu'elle permet l'utilisation de nombreux matériaux, tant pour la gravure que pour la découpe.

[B.S]J'ai découvert cette machine peu de temps après son arrivée au Funlab, et après une brève introduction par Didier, j'ai passé beaucoup de temps à explorer ses possibilités.

Outre quelques bricolages à titre personnel, j'ai aussi aidé à la réalisation d'autres projets personnels de plusieurs membres et non-membres du Funlab ; mais la plus grande partie de mon travail a surtout consisté à réaliser des tests sur différents matériaux.

La prise en main du logiciel m'a demandé plusieurs séances, donc les premiers tests n'ont pas forcément été sauvegardés, du fait de la non-maîtrise du logiciel, mais j'ai vite appris à définir de nouveaux matériaux, que j'ai donc systématiquement sauvegardés dans le logiciel.

Pour finir, il y a quelques petites subtilités qu'il faut connaître, sous peine de ne pas réussir à réaliser un projet qui en fait est tout à fait réalisable quand on les connaît…

Chaque matériau possède sa propre densité et sa propre longueur d'onde. ce qui signifie que le laser CO² que nous possédons est limité à certains matériaux, chacun possédant sa propre profondeur.

Avec inkscape: Chaque trait noir est RASTERISÉ, si vous voulez graver/découper une FORME vectorisé (par son contour) il suffira de se rappeler de ne pas mettre en noir ce contour, et avec une épaisseur de 0,1 pixel.(objets->remplissage et contour) Dans inkscape, vous devez ensuite transformer vos objets en chemin: chemin->objets en chemin

faites votre document a la taille du SUPPORT à graver si les bords de votre pièces sont les bords de votre découpe, ou bien faites votre document à la taille de votre DESSIN, c'est plus facile à placer. (fichier->propriété du document.) Faites votre fichier dans le sens paysage plutôt que portrait!


PRISE EN MAIN DU LOGICIEL

Cette machine s'utilise comme une imprimante, gérée par le système d'exploitation, et est donc théoriquement utilisable par TOUS les logiciels qui savent imprimer (autrement dit, tous les logiciels…) Vous me direz "quel intérêt d'utiliser une telle machine avec Word ou Excel? Aucun. Mais c'est faisable.

Plus sérieusement, la machine accepte deux choses: les images "bitmap" pour la gravure, et les images vectorielles pour la découpe / marquage.

Précision sur les termes "découpe","gravure" et "marquage" Pour "découpe" pas besoin de préciser, vous l'avez déjà compris, le laser suit le "chemin" créé par les vecteurs.

Précision nécessaire: chaque vecteur semble être découpé dans l'ordre de sa création. Cela peut avoir son importance, du point de vue de la rentabilité et du temps de découpe, mais par contre la machine étant très précise, nous n'avons pas rencontré de problème de jonction mal faite entre deux vecteurs. Elle fait exactement ce qu'on lui dit de faire, s'il y a un problème, il est dans le fichier de découpe. Pour qu'un vecteur soit interprété comme de la découpe, il doit avoir l’épaisseur MINIMUM que le logiciel vous permette (dans le cas de INKSCAPE on choisit l’épaisseur de 0,1 pixel) et une couleur différente du noir.

Le "marquage" fonctionne sur le principe de la découpe, avec une puissance moindre: on continue à suivre des vecteurs, mais la puissance limitée du laser n'autorise pas la découpe complète du matériau dans toute son épaisseur, mais juste une "gravure" plus ou moins profonde (la profondeur peut être définie avec la couleur du vecteur)

La "gravure" proprement dite utilise des images bitmap en noir et blanc ou niveau de gris. Le laser ne suit plus des chemins de vecteurs, mais réalise une gravure en RASTER: il balaye l'intégralité de la zone à graver de droite à gauche et de haut en bas. C'est beaucoup plus long que le "marquage" mais permet de "remplir" des zones entières.

Revenons en à l'utilisation. La première chose à faire, après avoir décidé de ce qu'on va graver, c'est de mesurer la zone à graver. Les dimensions sont importantes évidemment, et le logiciel s’entête à dimensionner l'image à la taille maximale de la machine (420 x 294 mm environ) ce qui a tendance à encombrer la mémoire de l'ordinateur. Inutile donc d'avoir la folie des grandeurs… L'image à graver devra être de la taille de la zone à graver, pour simplifier. Cette image devra par contre avoir une résolution plutôt élevée (500 a 1000 DPI) ; la plupart des logiciels proposent par défaut une résolution de 72 DPI (pour le WEB par exemple), il ne faut pas oublier de modifier ce paramètre lors de la création de l'image.

Je prendrai exemple pour une dimension de 10 x 10 cm, en 500 DPI. Création d'une image vierge, 10 x10 x 500 en noir et blanc ou niveau de gris. On peut dessiner, écrire, importer une photo ou image, faire un peu tout ce qu'on veut…

L'image est créée, on la sauvegarde au format habituel du logiciel puis on lance une impression. N.B. Parfois l'impression ne fonctionne pas correctement (cas de Inkscape), nous avons trouvé la solution de passer par un document au format PDF, puis d'imprimer le PDF.

Lorsqu'on est prêt à lancer l'impression, avant tout il faut paramétrer l'imprimante pour le document. C'est ici que la mesure des dimensions de l'image commence à prendre son sens: je conseille, même si cela parait superflu, de passer par le menu "configuration de l'impression" ou «configuration de la page" avant de lancer l'impression proprement dite ; dans cette configuration nous allons informer les logiciels de la taille qu'on veut effectivement imprimer: la boite de dialogue "configuration de l'impression" s'ouvre, on vérifie qu'on a bien l'imprimante "TROTEC" puis on clique sur "propriétés". La boite de dialogue "propriétés de Trotec Engraver" s'ouvre et on remarque tout de suite que le "réglage des dimensions" sur la partie droite ne correspond pas tout a fait a celle de notre document (10 x10 cm) puisqu'elle est par défaut à la taille du plateau de la machine (420 x 297 mm ou A3 pour les intimes). C'est ici qu'il faut dire au tas de sable (l'ordinateur, N.D.L.A.) que l'image ne fait que 10 x 10 !

On en profite pour vérifier le matériau utilisé (si le matériau n'est pas dans la liste prendre le matériau par défaut ou celui qui s'en approche le plus), la résolution de l'image (habituellement 500 DPI mais accorder avec votre document), l'orientation du document (par défaut sur Portrait) et SURTOUT ne pas oublier de préciser le type de découpe. Cliquer sur OK, on revient à la boite de dialogue précédente "Configuration de l'impression". Cliquer sur OK, on revient au document. On n'a pas beaucoup avancé apparemment, mais si quand même. Ce qui est fait n'est plus à faire. Et le fait d'avoir préparé l'impression permet de voir d'un seul coup d’œil que tout va bien après (sinon les modifications, même si elles sont prises en compte, n’apparaissent pas, ce qui peut induire en erreur).

Le type de découpe: Après la gravure, et même la découpe, il est possible de découper le matériau autour de la zone de travail. Plusieurs choix sont offerts: Aucune: pas de découpe. Rectangle: effectue une découpe dans un rectangle correspondant aux dimensions de l'image (le job). Circulaire: effectue une découpe dans le cercle inscrit au carré défini par le plus long coté de l'image. (m'a donné des mauvais résultats parce que l'image n'était pas centrée correctement) Automatique: Le logiciel calcule la découpe au plus près de ce qui a été gravé/découpé, sans tenir compte des dimensions de l'image, mais en tenant compte du travail réellement effectué.

On a presque terminé pour la partie "extra-trotec". Dans le document, lancer l'impression: la boite de dialogue "imprimer" apparaît, et on peut vérifier dans l'aperçu qu'on ne s'est pas trompé dans les dimensions (c'est pour cet aperçu qu'on a tout préparé avant…. Essayez sans préparer, même si vous modifiez les dimensions elles ne sont pas prises en compte dans l'aperçu d'où erreurs possibles.) Tout est OK, on peut donc cliquer sur le bouton correspondant (bouton "OK") si on est prêt a affronter la suite.

Le point de non retour est franchi, l'appui sur OK a provoqué l'envoi du document a… "Trotec Laser Engraver" – cette petite chose qui s'est ouverte discrètement dans la barre des tâches, et qui vous appelle… Ou pas. Si "ou pas" c'est parce que la machine n'est pas connectée au logiciel. Ne pas oublier de connecter la machine a l'ordinateur en cliquant sur le petit bouton correspondant dans "Jobcontrol". Il vous faudra certainement dans ce cas nettoyer les files d'attente d'impression, et recommencer a "impression" On clique donc sur OK, et "Trotec Laser Engraver" apparaît. Il vous demande de nommer le job d'impression, en proposant toutefois le dernier nom utilisé. Il FAUT nommer le job. En dessous s'affiche le numéro du job, il ne faut pas toucher a cette valeur qui s'incrémente automatiquement. Après avoir nommé le job, cliquer sur OK.

"Trotec Laser Engraver" envoie le job à "Jobcontrol" qui est le dernier maillon de la chaîne, c'est lui qui va effectivement gérer la gravure / découpe.

Le job se place dans la fenêtre de droite, dans la liste des jobs a réaliser.

Il suffit de glisser le job sélectionné dans la fenêtre de travail (la "planche"). On peut réaliser plusieurs jobs en même temps, à condition qu'ils soient avec le même matériau. Il n'est pas possible de réaliser des jobs différents sur des matériaux différents dans la même session.

Une fois que le ou les jobs sont positionnés correctement, il suffit de lancer la gravure en cliquant sur le bouton "impression" (la flèche "lecture" verte ).

Un message d'erreur apparaît vous précisant que l'aspiration n'est pas en fonction – de toutes façons même si elle l’était il apparaîtrait – pour l'instant en tout cas – puisque l'aspirateur n'est pas relié à la machine. Ce n'est pas une raison pour ignorer ce message ; vérifier manuellement que l'aspirateur est allumé. Un signal sonore se fait entendre durant toute la durée de fonctionnement de l'aspirateur.

Valider le message ; la machine démarre, il n'y a plus qu'à laisser faire et à surveiller. Quand la gravure est terminée, le signal sonore vous rappelle d’éteindre l'aspirateur.

En cas de problème en cours de gravure, il est possible de mettre en pause la gravure en cliquant sur le bouton "pause": la machine s’arrête et la tête se positionne au repos. Il est alors possible d'intervenir sur l'impression. Lorsque l'intervention est terminée, re-cliquer sur "pause" a pour effet de reprendre la gravure là où elle s’était interrompue.

Différence avec le bouton "STOP": en cas de clic, même inopiné, sur le bouton "STOP" la gravure s’arrête, la tête reste positionnée là où elle s'est arrêtée. C'est tout. La gravure ne pourra pas reprendre, il faudra remettre la tête à sa position de repos manuellement, et tout recommencer, alors n'appuyez pas sur le bouton "STOP" sauf si vous êtes vraiment certain de vouloir annuler la gravure.

Distance focale: En fonction de l'épaisseur du matériau utilisé, il faut régler la focale du laser. La focale de la lentille est de 1,5 pouce.

Matériaux: Le "matériau" contient les paramètres d'utilisation de la machine en fonction du matériau utilisé. En effet, chaque matériau va réagir différemment à l'apport d'énergie du laser. Certains seront totalement impassibles devant une telle agressivité, tels que les matériaux réfléchissants (miroir, métal poli) ou dissipant la chaleur (autres métaux, certaines pierres poreuses comme le gré), lorsque d'autres seront très sensibles à la plus faible puissance, tels que le polystyrène extrudé. Entre ces deux extrèmes se trouveront des matériaux plus habituels tels que le MDF, les contreplaqués, cartons, plastiques etc.

Les paramètres pour un matériau sont les suivants: Puissance: la puissance du laser en pourcentage de la puissance maximale (40W). Vitesse: la vitesse de déplacement de la tête. Fréquence: la fréquence correspond au nombre d'impulsions laser données. Elle s'exprime en fonction du TEMPS (Hertz) pour la découpe et en DISTANCE (PPI: pulse per inch) pour la gravure et la découpe. Epaisseur: l'épaisseur du matériau n'a qu'une importance indicative ici: puisque notre machine a une focale fixe, le logiciel n'est pas en mesure d'exploiter ce paramètre.

La puissance, la vitesse et le type d'impulsion (par pouce ou par seconde) sont paramétrables par couleur. Une palette de 15 couleurs est disponible, ce qui permet d'utiliser 15 réglages différents pour un matériau donné. Notez toutefois que la couleur "NOIR" est exclusivement réservé a la gravure, et la couleur suivante sur la palette, le "ROUGE" sera de préférence utilisé pour la découpe ; ceci n'étant qu'une convention, elle est utilisée par le logiciel de la machine. Une découpe automatique (si on a choisi une découpe au moment de l'impression) utilisera automatiquement le réglage "ROUGE", et tout ce qui ne pourra pas être interprété par le logiciel comme une couleur de la palette sera traduit en "NOIR".

Dès l'installation du logiciel, ce dernier propose plusieurs matériaux par défaut. Citons entre autre le fameux "Trodat Aero" ou caoutchouc à tampon, puisque cette machine fut créée pour faire des tampons, mais aussi le papier, le bois, le marbre, etc...

Ces matériaux ont peu d'intéret du fait qu'ils ont été créés pour une autre machine que celle dont nous disposons (probablement pour un laser de 50 Watts, alors que le notre ne fait que 40 watts), ils donnent une idée du matériau mais il faut souvent adapter pour obtenir de meilleurs résultats. De plus certains de ces matériaux contiennent des erreurs au niveau du type d'impulsion laser, la machine refusant systématiquement de les utiliser.

C'est pour cette raison que j'ai choisi de recréer chaque matériau au moment du besoin, plutôt que d'utiliser ceux qui étaient fournis. Pour cela, j'ai du créer divers motifs de test, incluant les différentes couleurs de la palette ainsi que les dégradés de noir au blanc et les niveaux de gris. Ces motifs permettent de se faire rapidement une idée sur la réactivité du nouveau matériau, en utilisant différentes puissances et vitesses de gravure et découpe. Une fois qu'on s'est fait son idée, on peut se lancer dans la création du nouveau matériau et affiner les réglages si besoin.


http://carrefour-numerique.cite-sciences.fr/fablab/wiki/doku.php?id=machines:decoupe_laser:reglages:speedy300

qr menant ici (mais non nécessaire au bon fonctionnement du lien) Trotec lien vers wiki.png

http://atxhackerspace.org/wiki/Using_Inkscape_with_the_Laser_Cutter

http://carrefour-numerique.cite-sciences.fr/fablab/wiki/doku.php?id=projets:plugins_inkscape_fablab:tsf_export

Entretien

L'entretien de la découpeuse laser doit se faire fréquemment, en fonction de l'utilisation, environ toutes les deux semaines, voire une fois par semaine si l'utilisation est intensive.

L'entretien comprend:

- le nettoyage de la lentille et du miroir (en utilisant exclusivement les produits prévus à cet effet)

Img 0292.jpg

- le nettoyage des filtres (avec l'aspirateur, une clé de 19 et une clé allaine pour le démontrer)

La vidéo ci dessous décrit précisément toutes les étapes de l'entretien.

Ressources

  • Configuration vitesse/puissance en fonction des matériaux (Source list.imaginationforpeople: Emmanuel Gilloz): ici
  • Calculateur (basic) materiau/epaisseur –> Vitesse puissance pour un laser de 40w: ici (a tester)

le mode d'emploi original: Fichier:PLP 8002 Operationmanual EN.pdf

Un fichier un peu plus a jour: Fichier:Servicemanual 8003V14.pdf

et c'est le manuel de la speedy 300 je crois ;) Fichier:705041 Trotec CO2 engraver.pdf

FAQ

sous windows:

error 200: changer le port série…

Arret d'urgence?

- erreur "pas de job" –> le job est peut être déjà gravé, il faut le reset pour pouvoir le graver à nouveau (cliquez droit sur le carré représentant votre job et faites "reset le job")

- erreur materiel dpi hertz machin:il est probable que l'une des couches de gravures soit paramétrée en Hz ou une des couches de découpe soit paramétrer en DPI, allez dans les paramètres de matériaux, regardez les différentes couches de couleur défini et cliquer à gauche dans le tableau sur Gravure ou Coupe (parametre→programmation materiaux→selcetionner le materiaux en question puis cliquez sous "coupe" ou "gravure" pour changer le contenu de la ligne…)

Découpes marrantes:

http://www.thingiverse.com/thing:24614

http://www.thingiverse.com/thing:579359

http://www.thingiverse.com/thing:1514


http://www.razorlab.co.uk/need-help/getting-started/inkscape/

toujours allumer la machine avant d'ouvrir le logiciel ou de faire fichier->imprimer

Fiche de poste

FICHE DE POSTE découpeuse/graveuse laser Trotec Vous devez avoir été formé pour travailler sur ce poste et avoir obtenu l'habilitation par le référent.
Signaler tout dysfonctionnement au référent.
Toute personne utilisant la découpeuse/graveuse laser Trotec doit prendre connaissance des consignes suivantes :

CONSIGNES DE SÉCURITÉ ET D'UTILISATION

• Réaliser les opération complètes de maintenance et de remplacement de pièces, découpeuse/graveuse débranchée électriquement
• Manipuler les optiques (lentille et miroir) avec prudence, ce sont des outils FRAGILES !!!
• Ne fixez pas le spot durant une coupe
• Nettoyer la découpeuse/graveuse laser Trotec après chaque utilisation (lentille, buse, plateau, etc.)
• Interdiction d'utiliser un dispositif de soufflage d'air comprimé pour nettoyer la découpeuse/graveuse laser Trotec
• Interdiction d'utiliser la découpeuse/graveuse laser Trotec pour des buts autres que ceux pour lesquels elle a été conçue
• Interdiction de laisser la découpeuse/graveuse laser Trotec sans surveillance pendant son fonctionnement
• Pendant son fonctionnement, surveiller que la buse d'aspiration ne s'encrasse pas excessivement
• Laisser l'espace de travail aussi propre et rangé que vous l'avez trouvé en arrivant
• L'utilisation de la découpeuse/graveuse laser Trotec est conditionnée par l'achat de funnies
• Éteindre le poste informatique et la découpeuse après utilisation

Référence et serial

Notre Trotec est une PLP 8002, ou encore une PLP-C25. PLP voulant dire Power Laser Pro

Extracteur: Code barre extracteur (4904).svg

filtres papier trodate 610x305mm compatible "mistral" 1ere ou 2eme generation?

Voir aussi : Solution pour remplacer la turbine du filtre de la laser (Turbine HS) -->AspiLaser

Tube pneumatique guidant la compression jusqu'a la buse:

6mm exterieur

4mm intérieur

1mm épaisseur

longueur 4 mètres

Durite spiralée (Annelée):

diam intérieur 30mm: 70cm de long

diam intérieur 22mm: 70cm de long

Wavelength of Laser 10.6 μm

Focal Length 1,5 inch (standard lens)

Exhaust Unit 60 m³/hour o guarantee a proper exhaust for engraving rubber it is necessary to have an exhaust system with a capacity of at least 60 m³/hour (at approx. 3000 Pa). It has to be equipped with a pre- and a fine dust filter which are responsible for the extraction of rubber dust. Furthermore the unit has to in clude an active carbon filter to neutralise the smell of the exhausted air. An effici ent exhaust system is also necessary for cutting plastics or engraving wood. If you engrave anodized signs the power of the exhaust system may be reduced.

Temperature Room between 20 ° and 25 °C

projets

Décrochez_la_lune_!

Couronne

Mirobot

Gravure_laser_sur_bambou

Boitier_raspberry_pi_laser

Pendentif_Robot

FunArduino

Gravure_sur_Skate-Board

MakeyMakey_DIY

Tampon_Funlab

Fils_Harmoniques


Maquette_maison_laser

Autres liens...=

Découpeuse_Laser