Open Concerto

De FunLab Documentation
Aller à : navigation, rechercher

Avant-propos - Présentation du logiciel Open Concerto

OpenConcerto est un PGI, c'est à dire un Progiciel de Gestion Intégrée (on utilise souvent l'acronyme anglais ERP, pour Enterprise Resource Planning) édité par ILM Informatique depuis une dizaine d'années. Ce genre d'outil permet de gérer aussi bien la comptabilité et les finances que les ressources humaines, la vente, la distribution, l'approvisionnement et le commerce électronique, le tout depuis un seul et même logiciel.

Il existe nombre de PGI, chacun avec ses spécificités, souvent taillées pour tel ou tel domaine d'activité. En ce qui concerne OpenConcerto, c'est un logiciel plutôt généraliste, dirigé principalement vers la gestion de TPE ou PME, l'idée étant de fournir un outil aux petits entrepreneurs qui gèrent tout par eux-même, ou n'ont qu'un ou deux employés dédiés à cette tâche. Bien que n'ayant pas été pensé particulièrement pour la gestion d'un fablab, son aspect généraliste en font un outil tout de même indiqué pour piloter une structure de l'envergure de la FUN.

OpenConcerto a plusieurs avantages indéniables.

  • D'une part (et c'est toujours ça de pris pour une structure associative disposant d'un budget par essence restreint), le logiciel est gratuit et téléchargeable à volonté, ce qui permet de le tester et de le manipuler à l'envie. Il existe cependant un coût "caché", car si le logiciel en lui-même est gratuit, ce n'est pas le cas de son manuel d'utilisation, dont la lecture est fortement recommandée, et qui coûte 79€ (existe uniquement en format papier) ; cependant, la FUN compte justement se procurer ledit manuel, qui sera disponible à la consultation dans la section bibliothèque du FUNlab. De plus, même ce coût dissimulé est négligeable comparé au prix de vente des programmes positionnés sur le même marché (pour référence, Sage propose des forfaits à 13€/mois pour le module compta, PLUS 18€/mois pour le module facturation, PLUS 71€/mois pour le module paie, soit 102€/mois pour les trois modules - le tout hors-taxe, donc il faut rajouter 20€ de TVA - le tout pour une suite de logiciels différents et pas nécessairement compatibles entre eux).
  • D'autre part (et pour une structure comme la notre peuplée de bidouilleurs et de touche-à-tout, c'est idéal), le logiciel est libre et open source. Le code source de OpenConcerto est soumis dans son intégralité à la licence GPL, et est disponible à l'adresse suivante : https://code.openconcerto.org/listing.php?repname=OpenConcerto. Il est donc possible de le paramétrer en fonctions des spécificités de son activité (ce qui compense et même efface le défaut du caractère généraliste du logiciel de base). Il existe aussi un forum pour toute question aux éditeurs du logiciel, ainsi que pour proposer des fonctionnalités nouvelles et échanger avec les autres utilisateurs.

Nous reviendrons plus en détail sur les modes d'installation et de mise en place du logiciel dans la suite de ce tutoriel ; notons simplement et tout d'abord qu'il existe en deux versions, monoposte et multiposte. L'installation monoposte est plus que suffisante pour se faire la main ou pour administrer une petite structure, quand l'installation multiposte est pensée pour la gestion d'entreprises plus importantes, mais nécessite l'utilisation d'un serveur pour héberger les données. La version monoposte n'est pour autant pas du tout une version avec moins de fonctionnalités.

0. Principes et rudiments de comptabilité

POINT CRUCIAL : OpenConcerto étant en bonne partie un logiciel de comptabilité, il sera globalement accessible à quelqu'un avec des connaissances dans le domaine, mais rigoureusement incompréhensible pour qui ne connaît pas les bases de la compta courante. Par chance, il y a ce présent tutoriel, qui va vous guider sur les chemins dorés des comptes à l'équilibre et des parties doubles. J'essayerai d'être léger et plein d'humour pour rendre la chose plus digeste.

Si vous avez déjà ces connaissances, vous pouvez vous rendre directement à la partie suivante au lieu de perdre du temps avec ces bêtises.